2 remarques :

1. La preuve que je sais fermer ma gueule parfois et ne pas argumenter. Ha ! (Ben si, c'est une preuve comme une autre.)
2. Pourquoi, mais pourquoi les dentistes ressentent-ils (et elles) le besoin de discuter avec vous uniquement quand vous êtes dans l'incapacité de développer une argumentation valable, ou même une réponse basique qui soit audible ?
Et boum ça loupe pas, dès qu'ils (et elles) ont terminé leur truc, silence radio. On ne discute plus tout à coup. A croire que vous avez l'air plus intéressant(e) la bouche grande ouverte avec des bouts de métal qui dépassent...

1