Commentaires sur J-1

    J'allais justement t'envoyer un petit message d'encouragements sur ta boite mail, mais puisque tu dessines plus vite que ton ombre, j'en profite pour t'attraper au vol. (enfin en pleine lévitation devrais-je dire... )
    J'hésite entre un message très solennel avec des effets sonores tonitruants, pour accompagner les derniers instants qui précèdent l'entrée dans l'arène ou un message très détaché, avec bcp de recul, à décliner avec des lunettes de soleil dégagées sur le front genre " oh y a pas de raison, tu sais, il faut respirer bien profondément, tout va bien se passer... "
    Finalement je vais faire ça façon punk " Kill them all !" "Destroy all that fu***** teachers" " Freedom !" " Anarchy at Uni Mail !"
    Enfin bref, c'est un peu tout ça à la fois, meilleurs voeux, je croise les doigts, bonne chance, merde, tout ça tout ça...

    Posté par francesco, 29 octobre 2007 à 19:17 | | Répondre
  • Ce qui est bien, c'est après, quand on se dit "finalement c'était pas si terrible". Et le temps est ainsi fait : "après" arrive toujours. Good luck Jim.

    Posté par STV., 29 octobre 2007 à 20:40 | | Répondre
  • courage ma belle, demain à la même heure ce moment éprouvant sera derrière toi!

    PS: merde, medre et merde!!!

    Posté par sandrine, 29 octobre 2007 à 20:43 | | Répondre
  • Z'êtes trop mignon(ne)s...
    Ma conclusion est celle-là : le seul truc qui détend avant des événements très stressants finalement, c'est un autre truc stressant. Notez.
    Merci en tous cas.

    Sinon, je m'appelle pas Jim. Mais Jack.

    @sandrine
    Idem pour toi pour demain ! (Comprenne qui peut.)

    Posté par karaz, 29 octobre 2007 à 21:49 | | Répondre
  • Merde

    et re..merde. Après tout cette soutenance c'est une représentation. Alors donne le meilleur de toi même tu n'auras rien à regretté.

    Les personnes à abattre ces ceux en face de toi... alors fait leur la peau avec tes mots.


    C con ?? ouais un peu.


    merde a+

    Posté par Fab, 30 octobre 2007 à 09:15 | | Répondre
Nouveau commentaire