C'est pas que ça me gêne que mes hormones soient encore aussi joyeusement festives et perturbées à bientôt 26 ans... Mais bon, un peu de calme dermatologique ne me dérangerait pas non plus.

Sans_titre_1

C'était marrant les trois premières années.
Un corps d'ado au cerveau d'adulte avec une âme d'enfant. Vous pouvez chialer si vous voulez.

Parfois je dis des trucs franchement beaux.


Parfois pas.